Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repasse dans le rouge, la confiance des consommateurs déçoit

Analyse mi-séance AOF Wall Street – Le rouge s'assombrit

(AOF) – Les marchés américains creusent leurs pertes après plus de deux heures de cotation. En hausse dans la matinée, le rendement du 10 ans américain est dorénavant pratiquement stable à 2,90%. Les investisseurs ont pris connaissance pour l’un ralentissement plus important qu’attendu du domaine privé en mars. Plusieurs spécialistes s’inquiètent qu’une action agressive de la Fed sur les taux pousse l’économie en récession. Vers 17h40, le Dow Jones perd 1,42% 34 299 points et le Nasdaq Composite, 0,87% à 13 060 points.

Le titre de Snap, la maison mère du service de messagerie Snapchat, progresse 2,02% à 30,01 dollars au sein pour l’un marché américain dans le de couleur rouge. Il a conquis 1,5 million pour l’abonnés de plus que anticipé au premier trimestre. Snapchat a ainsi vu son nombre pour l’utilisateurs actifs quotidiens augmenter de 18% à 332 centaines de milliers. Le nombre pour l’utilisateurs actifs est un indicateur spécialement suivi par les analystes car il sera à la base de la croissance et des résultats futurs.


Les chiffres économiques de la journée

L’indice des directeurs pour l’achat Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 55,1 en mars contre 57,7 en février et un consensus de 57.


Les valeurs à suivre aujourd’hui

Snap

Le service de messagerie Snapchat a conquis plus pour l’abonnés que anticipé. Au premier trimestre, le groupe a enregistré une perte parfaite de 359,6 centaines de milliers de dollars, soit -22 cent par action, contre une perte parfaite de 286,9 centaines de milliers de dollars ou – 19 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, la perte par action est de 2 cents alors qu’un profit symbolique de 1 cent était anticipé par Wall Street.


Schlumberger

Schlumberger a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé son dividende. A l’issue du trimestre clos fin mars, le géant américain des services pétroliers a réalisé un bénéfice net par action de 34 cents, contre un consensus de 33 cents. Le chiffre pour l’affaires est ressorti à 5,96 milliards. Le marché tablait sur 5,91 milliards. Fort de ces résultats, la société a relevé de 40% son dividende à 0,175 dollar par action.


American Express

American Express a dévoilé des profits trimestriels supérieurs aux attentes en dépit reprises de provisions nettement plus faibles qu’un an plus tôt. Au premier trimestre, l’émetteur de cartes de crédit a enregistré un bénéfice net en repli de 6% à 2,1 milliards de dollars, soit 2,73 dollars par action. Le bénéfice par action est ressorti nettement au-dessus du consensus de 2,44 dollars. Ses revenus ont bondit de 29% à 11,74 milliards de dollars tandis que Wall Street anticipait 11,6 milliards de dollars.


United Airlines

JPMorgan a relevé sa recommandation de Sous-pondérer à Surpondérer sur le titre United Airlines, tout en visant 76 dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.