Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repasse dans le rouge, la confiance des consommateurs déçoit

CAC40: au contact des 6550, résiste à la flambée des taux

(CercleFinance.com) – La Bourse de Paris retrouve un peu pour l’allant à la clôture avec un gain de +1,34% qui s’aligne aussi bien sur l’Euro-Stoxx50 que le DAX ou le FT-100 à Londres : les investisseurs balancent entre les espoirs pour l’avancées sur le dossier russo-ukrainien et le durcissement monétaire évoqué par la FED.

Selon la FED, l’économie nord-américaine est assez robuste pour supporter un resserrement monétaire rapide: les hausses de taux vont s’accélérer et le ‘bilan’ (l’encours pour l’instruments obligataires) va être réduit de quasiment 100Mds$ par mois.

L’assèchement des liquidités est très redoutable pour les marchés qu’un loyer de l’argent plus élevé.

Sur le front des taux, la poussée haussière n’en finit plus avec +5Pts sur nos OAT à 1,265% (soit +25Pts sur la semaine écoulée), +2Pts sur les Bunds à 0,700% et +6Pts sur les T-Bonds à 2,71% (+32Pts en hebdo).

L’Euro poursuit systématiquement sa décrue avec -0,3% à 1,0840/$ et se rapproche de son plancher annuel.

La forte tension des taux n’affecte pas l’once pour l’or qui va terminer la semaine sur une note de fermeté avec +1% vers 1.945$/Oz.

Sur le front statistique, les stocks des grossistes ont progressé de 2,5% en février en rythme séquentiel aux Etats-Unis, selon le Département du Commerce, après une augmentation de 1,2% le mois précédent.

Dans l’actualité des valeurs, Sanofi tire le CAC40 avec un gain de +4,4% et un nouveau record absolu à 104,9E.

Crédit Agricole a annoncé l’acquisition pour l’une participation de 9,18% dans le capital de la banque italienne Banco BPM, avec laquelle il est disposé à ‘élargir le champ des partenariats stratégiques’.

Stellantis grimpe de son arôme de 1,7%, à la continuité de la cession par le constructeur automobile de sa participation restante de 25% dans le capital de Gefco au Groupe CMA CGM, un leader mondial du transport et de la logistique.

Airbus Defence and Space annonce l’acquisition de DSI Datensicherheit GmbH (DSI DS), une société allemande qui fournit des systèmes de cryptographie et de communication pour la taille, l’aspect, la marine et le sol, certifiée par l’Office fédéral de Sécurité de l’information (BSI).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.