Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

CAC40: vers une rechute après un gain timide

(CercleFinance.com) – Les futures sur le CAC40 augurent pour l’une ouverture sur une rechute de l’ordre de 1,4% vers 6460 points, pour une séance chargée sur le front des statistiques, et après une clôture sur un gain pour l’environ 0,1% pour l’indice parisien après le premier tour de la présidentielle.

Les investisseurs ont semblé voir pour l’un bon oeil l’avance pour l’Emmanuel Macron sur sa rivale Marine Le Pen, écart plus important que celui que préfiguraient plusieurs sondages et qui laisse présager une réélection du Président de la République sortant.

Au plan des statistiques de ce mardi, on prendra connaissance de la balance commerciale française de février, de l’indice ZEW et de l’inflation en Allemagne, et ensuite de l’inflation aux Etats-Unis pour le mois de mars.

‘La semaine prochaine, les données devraient montrer que l’indice des prix à la consommation des États-Unis a culminé à 8,4% pour l’une année à l’autre en mars’, indiquait-on vendredi soir à ce sujet chez Wells Fargo.

L’inflation allemande peut aussi retenir l’attention dans la perspective de la réunion de travail du conseil des gouverneurs de la BCE cette semaine, quand bien même PIMCO ne s’attend pas à la prise de décisions de politique monétaire significatives à cette occasion.

‘Les projections macroéconomiques qu’elle aliénera en juin lui fourniront sûrement une raison d’ajouter fin aux achats nets pour l’actifs en juillet, avec une 1ère hausse des taux de 25 points de base en sept. comme scénario plausible’, prévient-il cependant.

Sur le front des valeurs, EssilorLuxottica a conclu un accord préliminaire pour l’acquisition de 90,9% du capital de Fedon, spécialiste des étuis et emballages de lunettes coté à Milan, une opération qui est suivie pour l’une OPA obligatoire.

bioMérieux dévoile un chiffre pour l’affaires de 837 centaines de milliers pour l’euros au 31 mars, en décroissance organique de 4,5% en ligne avec les prévisions, et annonce un accord pour acquérir Specific Diagnostics, société de test de émotion aux antibiotiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.