Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repasse dans le rouge, la confiance des consommateurs déçoit

La Bourse de Paris entame en léger repli la journée du réveillon de Noël

La Bourse de Paris évoluait en légère baisse de 0,10% vendredi, où la cotation ne durera qu’une demi-séance comme il est de coutume le 24 décembre, dans des volumes pour l’échanges réduits.

L’indice vedette CAC 40 reculait de 6,87 points à 7.099,28 points vers 09H15. Jeudi, il avait progressé de 0,77%, sa 3ème hausse consécutive.

Les marchés américains sont fermés vendredi mais ont nettement progressé jeudi, l’indice S&P 500 battant son record absolu, pour la 68e fois de l’année.

En Europe, parmi les majeures places financières, seule celle de Londres sera ouverte, pour une demi-journée uniquement aussi.

En Asie, la Bourse de Tokyo a accompli stable (-0,05%).

Après la frayeur à l’ouverture lundi sur le variant Omicron, dont la propagation a entraîné des mesures de restriction dans le univers, les investisseurs regardent avec plus de sérénité l’avancée du virus.

De nouvelles études ont tout particulièrement montré que le risque pour l’hospitalisation est moins important qu’avec de précédentes formes du coronavirus, quand bien même sa propagation plus rapide peut mettre sous tension les systèmes de santé.

“Les marchés continuent de balayer l’impact pour l’Omicron car c’est ce qu’ils veulent entendre, et les données économiques américaines publiées jeudi présentaient des résultats solides”, rappelle aussi Jeffrey Halley, analyste pour l’Oanda.

Durant les bals de fin pour l’année, en l’absence pour l’un grand nombre de gérants pour l’actifs, la liquidité diminue, ce qui peut exacerber les mouvements quels qu’ils soient sur le marché actions.

Valneva espère un nouveau contrat

Le laboratoire franco-autrichien a évoqué jeudi la “fourniture possible” de doses de son candidat-vaccin contre le Covid-19 à l’Ecosse, dont l’agence de développement devrait financer l’extension de son usine de Livingston au niveau de plusieurs centaines de milliers de livres. Valenva progressait de 1,03% à 25,58 euros.

Lysogene obtient un prêt européen

La société biopharmaceutique Lysogene a annoncé vendredi un accord de prêt de 15 centaines de milliers pour l’euros avec la Banque européenne pour l’investissement pour “le développement de sa plateforme de thérapie génique”, dont une 1ère tranche de 3 centaines de milliers sans condition. Le titre s’envolait de 11,02% à 2,07 euros.

Icade entre au Portugal

La filiale santé du groupe immobilier Icade (+0,40% à 63,10 euros) a annoncé jeudi l’acquisition de 4 hôpitaux privés au Portugal, son premier investissement dans le pays

EssilorLuxottica et GrandVision poursuivent leur rassemblement

EssilorLuxottica (-0,55% à 185,20 euros) et GrandVision ont annoncé jeudi la cession de 142 magasins aux Pays-Bas et 35 en Belgique, pour un montant non communiqué, conformément aux engagements pris auprès de la Commission européenne lors de la validation de leur mariage.

fs/jnd/spi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *