La Bourse de Paris perd 0,51%, plombée par le luxe

La Bourse de Paris, résiliente, renoue avec les 6.500 points (+0,38%)

La Bourse de Paris évoluait en hausse de 0,38% lors des premiers échanges mardi, résiliente face aux nombreux risques qui émergent, de l’électricité au marché immobilier chinois en passant par une menace de défaut sur la dette étasunienne.

L’indice vedette CAC 40 gagnait 24,53 points à 6.502,19 points vers 9H55. La veille, il avait perdu 0,61%.

Hausse des prix du pétrole, promoteurs immobiliers chinois lourdement endettés, crise énergétique, vote à l’issue incertaine sur la capacité pour l’endettement des Etats-Unis qui peut conduire à une défaut de paiement le 18 octobre: les risques sont nombreux.

Les investisseurs craignent que ces éléments ne conduisent à un ralentissement de la croissance, après le fort rattrapage observé en 2021, le tout dans un contexte où l’inflation est revenue à un niveau élevé à partir de plusieurs mois.

“Le mot +stagflation+”, qui décrit une situation où la croissance économique est faible tandis que l’inflation est élevée, “est un bon résumé – même imparfait de l’ensemble” des préoccupations du moment, relève Tangi le Liboux, analyste du courtier Aurel BGC.

Toutefois, selon lui, “c’est un risque plus qu’une réalité tangible à ce stade. Les marchés ont encore le temps de retrouver de la sérénité avant” que la Réserve fédérale étasunienne ne démarre sa politique de réduction de rachats pour l’actifs qui ont fortement soutenu les marchés à partir de un an et demi, un début anticipé en novembre.

Les craintes s’intensifient en Chine sur les géants de l’immobilier, Evergrande en tête. La cotation de l’société aux 260 milliards pour l’euros de dette est suspendue à partir de lundi dans l’attente pour l’une annonce de “transaction majeure”.

“Il est évident, à ce stade, que les déboires pour l’Evergrande ne sont que l’arbre qui cache la forêt”, assure Christopher Dembik, directeur stratégie et macro-économie de Saxo banque.

Le promoteur immobilier chinois Fantasia, acteur de marché certes moins important, est à son tour dans la tourmente après avoir manqué à ses obligations de paiement sur 205,7 centaines de milliers de dollars de sa dette lundi. L’agence de notation Fitch a dégradé son évaluation de B à CCC-, une décision qui note la possibilité pour l’un défaut.

“Le marché boursier ne renouera pas durablement avec la hausse tant que les inquiétudes concernant l’état réel du marché immobilier chinois n’auront pas été levées”, pense M. Dembik.

La Chine ne compte toutefois que pour une part des préoccupations des investisseurs, qui surveillent aussi la forte hausse des prix du pétrole.

Les cours du pétrole se sont de nouveau envolés lundi après le maintien par l’Opep+, la réunion de travail des membres de l’organisation des pays producteurs de pétrole et leurs alliés, de son calendrier de relèvement très progressif de la réalisation, le WTI américain s’inscrivant au un peu avant à partir de 2014 et le Brent à partir de 2018.

Parmi les indicateurs, la réalisation industrielle a augmenté de 1% sur un mois en août en France, selon l’Insee. Les investisseurs attendent aussi les PMI de sept. en zone euro et aux Etats-Unis.

EDF forcément au sommet

L’électricien EDF continuait de profiter de la hausse des prix de l’électricité et montait de 3,59% à 12,27 euros. En trois séances, le titre s’est envolé de près de 13%.

Crédit agricole se rachète

Crédit Agricole progressait de 2,22% à 12,04 euros lors du début de son nouveau programme de rachat pour l’actions, “pour un montant maximum de 500 centaines de milliers pour l’euros”, qui est annoncé lundi. L’opération doit se terminer au après le 28 janvier 2022.

Bic en panne

Le géant français des stylos, briquets et rasoirs jetables Bic chutait de 7,84% à 47,48 euros, l’agence monétaire Bloomberg rapportant des ventes de plus de 2,1 centaines de milliers pour l’actions par un actionnaire institutionnel, le Suédois Alecta.

fs/mla/spi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *