POINT MARCHÉS-Nouveau repli en Europe, les investisseurs fuient toujours le risque

La Bourse de Paris reste dans le rouge

La place parisienne perdait 0,18% mercredi matin, embourbée dans la morosité face à la hausse des prix du gaz et un euro sous le seuil de la parité avec le dollar, et sur fond du retour des craintes de récession en Europe.

L’indice CAC 40 perdait 11,49 points vers 10H25, à 6.350,53 points, après déjà trois séances consécutives de baisse.

Dans un mois pour l’août marqué par de très faibles volumes pour l’échange, le marché se replie après une splendide hausse estivale, les investisseurs faisant volte-face dans leur anticipation des politiques monétaires futures des banques centrales.

« La prudence est de mise sur les marchés où on anticipe une poursuite de resserrements monétaires agressifs pour maitriser l’inflation », examine Susannah Streeter, analyste de Hargreaves Lansdown.

« Tandis que les prix du gaz en Europe dépassent des records, les investisseurs craignent aujourd’hui qu’une hausse des taux directeurs des banques centrales, combinée à des prix de la force en hausse, orientent l’économie vers une récession longue », apporte Michael Hewson analyste chez CMC Markets.

Le contrat à terme du TTF néerlandais, référence du marché européen du gaz naturel, marquait une pause mercredi à 267,150 euros le mégawattheure (MWh) vers 10H25. À compter de le début de la semaine, il était en hausse de 9,18%.

« Cette situation accentue la pression sur les économies européennes en difficulté, qui dépendent du gaz pour alimenter les industries à forte consommation pour l’énergie. La flambée des prix du gaz devrait raviver les flammes de l’inflation en Europe, renforçant ainsi les attentes de rationnement de la force », met en garde Mme Streeter.

L’euro pâtit de ce contexte macroéconomique plus sombre tandis que le dollar reste fort, porté par la perspective pour l’une banque centrale nord-américaine (Fed) intransigeante face à l’inflation.

L’euro évoluait encore sous le seuil de la parité avec le dollar, au lendemain pour l’un plus bas à partir de près de 20 ans. Vers 10H40 mercredi, l’euro baissait (-0,24%) face au billet vert à 0,9946 dollar.

Le Crédit agricole puni

La Banque centrale européenne (BCE) a infligé mardi une amende de 4,8 centaines de milliers pour l’euros au total à la banque Crédit agricole et à deux de ses filiales pour une infraction aux règles de déclaration des fonds propres, après l’annulation pour l’une 1ère sanction par la justice européenne. Le titre perdait 1,20% à 9,25 euros l’action vers 10H15.

OVHcloud perd un membre

L’hébergeur de données français OVHcloud perdait 2,91% à 13,36 euros l’action au SBF120. La société a annoncé mardi le départ de son directeur financier et vice-président exécutif Yann Leca.

bur-jnb/mla/spi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.